News

Le marché immobilier à Marbella

Vente Appartement Solvilla Benabola Marbella

En 2017; le marché immobilier à Marbella a constaté un grand développement. Et cette constatation n’est pas seulement dans cette région, mais dans tout le reste du pays, renforçant encore la tendance de ces dernières années.

Fort heureusement, le marché n’a pas souffert des incertitudes politiques qui ont frappé le pays sur plusieurs fronts. Il a même bénéficié des conséquences positives créées par les facteurs macroéconomiques. Il s’agit de la croissance du PIB qui s’est amélioré de 3 %, un grand nombre de touristes, la réduction de nombre des chômeurs, le retour de la confiance du crédit international. Et enfin la baisse des taux d’intérêt qu’on n’a jamais vu dans l’histoire. Ces détails font que l’environnement économique du pays ainsi que le marché immobilier sont sur la bonne voie. Les experts dans les domaines immobilier et bancaire ont annoncé que l’Espagne entre dans une nouvelle ère dorée pour le secteur immobilier. Cette amélioration est prévue jusqu’en 2022.

Depuis 2007, c’est la première fois que l’Espagne a connu un tel grand volume de ventes de logements. La statistique de 2017 a augmenté de 14,6 % de celui de 2016. Et c’est la province de Malaga qui prend la première place. Le nombre de ventes des biens en Espagne en 2017 fut 464423, un chiffre à la hausse par rapport à il y a 4 ans.

Les Britanniques : les leadeurs des acheteurs en Espagne

les étrangers ont fait, 60885, ou 13,11 % des ventes qu’on a enregistrées en 2017. En effet, presque le tiers des inscriptions au Registre de la propriété en cette année sont sous les nons des non-résidents espagnols. Ceux qui ont la plus grande place dans cette statistique sont les Britanniques comme tel est le cas depuis les débuts des années quatre-vingt. Les Français les suivent avec un nombre de ventes de 5285. Et à la troisième place, il y a les Allemands qui ont fait 4371 de transactions au total. Jusqu’à maintenant, la Grande-Bretagne est encore en force et très résistante dans ce marché, malgré la faiblesse de la livre sterling ou la peur du brexit.

D’après les données statistiques du registre de la propriété en Andalousie, les Britanniques sont les acheteurs étrangers qui tiennent les premières places. En effet, ils sont en nombre sur le marché immobilier en Espagne, car ils tiennent le pourcentage de 26,82 % par rapport à 4,76 % des Français et 4,61 d’Allemand. Cette statistique est celle publiée en 2016.

Marbella : un marché immobilier plus solide

S’il a touché le fond dans la zone Marbella en 2011, le marché a commencé à remonter la pente en 2012. La force de ce marché est due au fait que dans cette ville, la majorité des acheteurs sont des étrangers. Cette diversification l’a alors distingué du reste du pays.

Marbella a connu un grand volume de vente entre 2014 et 2015, car la hausse a atteint de 28,3 %. Cette augmentation est due au fait que les acquéreurs et les investisseurs ont sauté sur l’occasion. En effet, à ce moment, la ville a proposé des offres alléchantes pour attirer les acheteurs. Ceux qui ont attendu des années en ont également profité pour acquérir leurs biens.

Grâce à cette effervescence, le marché immobilier de Marbella a connu une consolidation par rapport au reste du pays. En effet, le pourcentage de volume des ventes est tenu dans cette zone tandis qu’au niveau national, il augmente progressivement. En 2017, pour le reste de l’Andalousie, le volume est toujours inférieur à 21 %. Or, en Marbella, il a une différence de 10,4 %.

En 2017, la vente a augmenté de 11,15 % dans la zone Marbella qui est Marbella, Benahavis et Estepona, par rapport aux années précédentes. D’ailleurs, entre ces trois villes, il y a également un grand décalage.

Interprétation des ventes dans chacune des villes de Zone Marbella

La ville la plus plébiscitée par les acquéreurs est Estepona avec une augmentation de 28,3 % par rapport à Marbella qui n’est seulement qu’à 6,9 %. Cette différence est due :

  • La consolidation du sol urbanisable et urbain en Estepona
  • La facilité d’obtenir la concession de permis de construire à Estepona. Elle est de courte durée par rapport à Marbella qui peut atteindre un an et plus.
  • Un prix imbattable par rapport aux zones résidentielles de Marbella

À Benahavis, on a seulement constaté 499 ventes pour l’année 2017. Ce statistique est dû au fait que comme dans les autres municipalités, bon nombre des biens sont déjà vendus ou en ventes alors qu’ils ne sont pas encore terminés. Or, on ne peut pas les inscrire dans les statiques avant qu’ils soient parfaitement achevés.

Toutefois, il est à noter que Benahavis dispose encore une grande zone résidentielle, car l’ensemble de la municipalité est des secteurs urbanistes. Cela augmente alors l’importance de sol urbanisable encore disponible. La Zagaleta, El Madroñal, La Quinta, Los Flamingos, el Marbella Club Golf Resort, Los Arqueros et La Reserva de Alcuzcuz sont les régions encore disponible et encore constructible en Benahavis. Chaque municipalité a leur distinction donc, la majorité des grandes agences immobilières vous proposent des propriétés dans chacune de ces villes;

L’administration a pris des mesures pour accélérer l’obtention des permis de construire à Marbella

Le gouvernement actuel en Espagne a pris en main l’administration de la Mairie de Marbella depuis septembre 2017. Alors, la mairie et son équipe ont mis en place des stratégies pour restructurer la délégation d’urbanisme. Ils ont pris des mesures exceptionnelles pour résoudre l’obstacle qui facilite l’obtention et la délivrance des permis et licence urbanistiques. Et c’est, quel que soit son type.

Ce grand retard sur la concession de permis de bâtir a engendré un grand préjudice pour les investisseurs. De ce fait, il a déteint également sur l’économie de la ville. En effet, avec un an de retard sur la construction des nouveaux logements ou la rénovation, c’est une grande perte d’argent pour les constructeurs. Actuellement, la mairie a allégé le processus de traitement de dossier pour que le délai de la concession n’excède pas 9 mois. Elle aspire à réduire davantage ce délai, allant jusqu’à la moitié.

Une hausse de prix constaté

Après la crise qui a causé le ralentissement du marché immobilier et de l’économie espagnole en général, le collège des agents d’enregistrement a constaté une augmentation de prix des logements de 7,6 % dans tout le pays. En effet, il ne reste plus actuellement des propriétés qui doivent être cédées en urgence dans la plupart des zones. Donc, cette augmentation ne doit pas nous surprendre. Cette publication était en 2017 et le Directeur de l’unique école spécialisée dans le secteur immobilier et de la construction a encore prédit une amélioration sur ce prix pour les années à venir. Surtout dans la zone Marbella, car le sol urbain consolidé commence de plus en plus à manquer. S’il a fixé un chiffre prudent de 6,7 %, dans certaines zones, cette croissance peut faire le double. Toutefois, si vous avez projeté d’investir en Marbella, il n’est pas encore trop tard.

Plus de demandes que d’offre dans les zones ultra priment

Les zones les plus cotées en Marbella sont les plus consolidées. Alors, elles ont plus de demandeurs par rapport aux autres. Toutefois, les offres en manquent. C’est un des facteurs qui fait grimper les prix dans ce secteur. C’est le cas dans les parties côté-plage de la Mille d’or.

Prenons exemple de la Puento Romano. On va comparer le prix actuel de certains logements par rapport à la crise de l’immobilier en 2011. Un appartement de 2 chambres à coucher qu’on vend à 600000 euros en 2011 devient 1150000 euros à la fin de 2017. Un autre appartement dans cette même zone, mais qui a seulement une chambre affiche un prix de 375000 euros en 2012 et a trouvé acquéreur à 825000 euros après rénovation.

Le complexe Casablanca est également une zone très prisée, car elle se trouve seulement à quelques pas de la plage et du centre de Marbella. Dans cette partie ouest de l’hôtel Mélia Don Pepe, les constructions anciennes n’ont plus d’influence sur le prix. En effet, un investisseur a acheté une parcelle d’environ 4800 m — et une maison de 1000 m — déjà construite, dans le Mille d’or à un prix de 16000000 euros. Or, cet individu a démoli la maison et a fait construire trois villas ultramodernes.

Avec ces exemples, nous avons constaté que les prix dans les endroits très cotés peuvent sont exorbitant en Marbella. Surtout quand les terrains constructibles s’amenuisent. Toutefois, cette caractéristique ne fait que renforcer la solidité et la résistance du marché immobilier de la zone.

En revanche, pour ceux qui ne peuvent pas se permettre de faire une acquisition dans les secteurs ultra-primés de Marbella. Ou pour ceux qui ne s’y sont pas intéressés, la région Marbella dispose encore des nombreux lieux résidentiels où les prix sont plus ou moins accessibles.

Les demandes à plus de 4 millions d’euros

Nous n’avons pas des données statistiques claires pour entailler notre illustration, en revanche, nous savons que les ventes dans cette catégorie ont constaté un fort développement depuis 2017. En effet, entre 2015 et 2016, on a constaté une augmentation de 20 à 25 propriétés tandis que la différence entre 2016 et 2017 est de 40 à 45. C’est le résultat d’une enquête faite auprès des agences immobilières très prisée dans la région.

La plupart des immobiliers qui entrent dans cette fourchette de prix sont sur le marché en 2017 et 2018. Cependant, les cibles de cette catégorie de biens sont des individus sélectionnés avec soin. Ils sont par conséquent très exigeants au niveau de la qualité, mais ils sont prêts à y mettre le prix.

Les biens qui sont les plus plébiscités

Lee types d’immobilier qui trouvent rapidement acquéreur à Marbella actuellement sont les appartements entre 200000 euros et 1500000 euros et les villas entre 700000 euros et 2500000 euros.

Plusieurs logements construits il y a 20 ou 30 ans situés dans les meilleures régions sont souvent vendus pour une grande rénovation ou pour subir démolition et reconstruction. Ces projets sont ceux des promoteurs spécialisés ou des particuliers avec la richesse suffisante en acquièrent également.

Prenons exemple l’entreprise familiale norvégienne qui a acheté des propriétés pour les rénové en utilisant un design, finition et décoration de grand niveau et le revend ensuite à des prix défiant toute la concurrence. Elle a rencontré un grand succès, car elle a rénové et vend 15 propriétés entre 2015 et 2017. Or, le délai normal d’une revente est de un an minimum.

Les prix de ces immeubles ont balancé entre 3 millions et 7 millions d’euros et ils sont tous situés Nueva Andalucia sauf un seul. C’est la preuve que si on propose des biens à la hauteur des exigences à des clients selects, on peut facilement trouver acquéreur, mais surtout, il faut rester à des tarifs raisonnables.

Une nouvelle façon de vendre

Actuellement, les agences immobilières et les promoteurs immobiliers n’attendent plus la finition d’un immeuble avant de le mettre en vente. En effet, la vente en construction et sur plan connaît une grande fébrilité dans la zone Marbella de nos jours.

Par rapport en 2016, le nombre des nouvelles promotions et les unités de constructions sur le marché en 2017 ont diminué. En revanche, le nombre d’investisseurs et des clients privés sont en hausse. Cette statistique est grâce au démarrage des nouveaux projets qui ont commencé à la fin de l’année 2017 et au début de 2018.

Actuellement, 61 nouveaux projets de logements sont en cours de constructions dans la région Marbella. Ils s’éparpillent en Estepona, Benahavis, Ojén et Marbella. Ils sont en vente depuis 2016 avec un total de 2657 de logements. Leurs tarifs varient entre 200000 euros et 4000000 euros.

61 % de ces propriétés sont déjà vendues ou dans un processus de vente. Or la majorité est encore en phase de construction. Ils ont pour la plupart des phases ultérieures qu’on n’a pas encore trouvées sur le marché. Ces propriétés promettent une grande variété de logements contemporains et modernes aux acheteurs. Certaines sont encore des villas et appartements sur plans, d’autres en phase de construction et il y a celles qui sont déjà prêtes pour que vous vous y installiez directement. Pour les deux premiers, vous aurez la possibilité de les payer à crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =

gtag('config', 'AW-747882856');

Send this to a friend